Navigation – Plan du site
Article
Special Section: Affect and the Short Story and Cycle

“The Young and Romantic Will Like It”: The Abolitionist Short Stories of Lydia Maria Child

Fiona McWilliam
p. 85-102

Résumé

Cet article s’intéresse à l’attention portée à l’affect par Lydia Maria Child, écrivaine populaire du XIXe siècle et fervente abolitionniste, dans sa nouvelle peu étudiée « The Black Saxons » (1841), publiée pour la première fois dans le gift book abolitionniste The Liberty Bell. En parcourant les correspondances personnelles et publiques de Child, il apparaît clairement qu’elle était tout à fait consciente de l’impact que la fiction pouvait avoir sur le lectorat américain, impact qui pouvait être utilisé à des fins de réforme sociale. En particulier, “The Black Saxons” offre un point d’entrée productif dans l’utilisation que fait Child de l’affect : la description d’une compassion inhabituelle qui figure dans cette histoire illustre un sentiment arbitré ou filtré, plutôt qu’elle ne dépeint des personnages en proie à la compassion ou à l’empathie. En outre, la stratégie de Child vise à déplacer la compassion du lecteur du domaine fictionnel et textuel vers le domaine politique et social.

Entrées d’index

Studied authors :

Lydia Maria Child

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en mars 2018.

Plan

“Being on a kindling volcano, without knowing it”
Beyond Fact and Fiction

Aperçu du texte

The title of this essay derives from a letter written by Lydia Maria Child to friend Maria Weston Chapman regarding “The Quadroons,” Child’s literary contribution to that year’s The Liberty Bell, an annual anti-slavery gift book for which Chapman served as editor. In her letter, Child tells Chapman, “You and [Chapman’s sister] Caroline will laugh at it heartily, and even little Anne will give it a patte de velour; but the young and romantic will like it” (Collected Correspondence 12/292). Carolyn L. Karcher reads these comments as evidence that Child “wryly predicted” her “pathetic tale of victimized racial outcasts” would capture “the sympathies of readers who wanted romance, not dreary fact” (“Rape” 71). Focusing heavily on what she considers to be the story’s failure and Child’s apparent acknowledgment of that failure in her letter to Chapman, Karcher writes that the story “did not reflect the political consciousness” of antislavery activists—that is, the story’s “romantic” aspec...

Pour citer cet article

Référence papier

Fiona McWilliam, « “The Young and Romantic Will Like It”: The Abolitionist Short Stories of Lydia Maria Child », Journal of the Short Story in English, 66 | 2016, 85-102.

Référence électronique

Fiona McWilliam, « “The Young and Romantic Will Like It”: The Abolitionist Short Stories of Lydia Maria Child », Journal of the Short Story in English [En ligne], 66 | Spring 2016, mis en ligne le 01 mars 2018, consulté le 25 mai 2017. URL : http://jsse.revues.org/1692

Auteur

Fiona McWilliam

Fiona McWilliam is lecturer in English at the University of Texas at San Antonio. She received her doctorate from Florida State University in 2014. Her work has appeared in Genre: Forms of Discourse and Culture and Studies in American Fiction.

Articles du même auteur

Droits d’auteur

© All rights reserved

  • Revues.org